L’histoire de Chapelle depuis 1345

Nous rencontrons pour la première fois le nom de Capella en 1345 dans les comptes de la châtellenie de Rue. Son territoire appartint au fief des Champion et Maillardoz, il passa ensuite sous la houlette des Brandis, puis de Jean, bâtard de Gruyères.

Les seigneurs d’Illens y eurent aussi des propriétés au XV ème siècle. L’oratoire, initialement érigé, fut probablement aménagé en chapelle plus importante et dédiée à Notre-Dame des Champs, ceci avant 1453, par un membre de cette famille seigneuriale, qui possédait également un château au bord du Maflon, ruisseau qui sépare Chapelle de Pont.

Le 2 janvier 1475, les Fribourgeois s’emparèrent du château d’Illens, propriété de Guillaume de la Baume, gentilhomme de la chambre du duc de Bourgogne et vassal de la Savoie. Cette attaque contre l’un de ses fiefs fut vivement ressentie par la duchesse Yolande de Savoie, laquelle ordonna des préparatifs de guerre. Les Bernois mirent tout en œuvre pour la pousser à bout. Au mois d’octobre de la même année, le Pays de Vaud était conquis.

En 1536, Fribourg agrandit le territoire du canton de façon importante et Rue, au baillage duquel appartenait le village de Chapelle, accepta, comme nombre de localités, la souveraineté de Fribourg, qui garantit les droits, franchises et coutumes des Bourgeois.

Depuis quelques années, le village de Chapelle connaît un sain développement et sa population est passée de 130 habitants en 1980 à plus de 270 âmes aujourd’hui.