Révision du Plan d’aménagement local de Chapelle (Glâne)

Le Conseil communal de Chapelle (Glâne) a planifié la révision de son plan d’aménagement local en 2010.
Dès 2012, la Commission d’aménagement du territoire (CAT) et le bureau d’urbanisme se sont réunis à plusieurs reprises afin d’entamer la première phase de leur travail, à savoir : la prise compte de toutes les données locales, l’établissement du plan des données de base et la planification des études. A cette occasion (avril 2012) un questionnaire a été adressé à la population, qui y a répondu avec un taux record de 34% !

En octobre 2012 un premier dossier décrivant les enjeux et les principaux objectifs de cette révision a été déposé auprès des Services de l’Etat qui ont transmis à la commune un préavis favorable. Ainsi, dès janvier 2013, CAT et urbanistes, en collaboration avec le Conseil, ont poursuivi leurs rencontres et approfondi leur travail afin d’établir le dossier d’examen préalable.

Ce dossier a été songé et réfléchi avec comme objectif majeur de réaliser une occupation du territoire apte à garantir un équilibre entre :

  • la création de milieux de vie de qualité,
  • la possibilité de maintenir un développement progressif et harmonieux.
  • la protection des valeurs architecturales et spatiales (site de l’église et de la cure, dégagement et vue sur le site),
  • la protection de l’environnement,
  • la densification du tissu construit (création d’une zone de centre village),

Divers projets tels que la création d’un centre village, le développement d’un secteur de type éco-quartiers plutôt que d’une zone conventionnelle de villas, l’identification des problématiques liées à la mobilité, etc… avaient déjà fait l’objet de réflexions à l’occasion de la réalisation de l’Agenda 21 local « Chapelle dans 20 ans… ? ». Suite à cette première démarche, ces mêmes thèmes avaient été approfondis au sein de groupes de travail. La révision du PAL s’est appuyée sur ces éléments de réflexions afin de se les approprier, dans un souci de cohérence, mais aussi afin de renforcer ses propres choix ainsi que leur justification.

Le dossier d’examen préalable a été présenté à la population lors d’une soirée d’information le 4 novembre dernier. Il sera déposé auprès du SeCA d’ici la fin du mois de novembre et pourra être consulté en contactant le secrétaire communal.

Il importe de préciser que le dossier d’examen préalable reste, contrairement au dossier d’enquête publique, une proposition faite aux Services de l’Etat (autrement dit un « dossier test ») dans le but d’obtenir leurs préavis. Le dossier d’enquête publique sera établi sur la base de ces mêmes préavis ainsi qu’en tenant compte des ententes prises à ce moment-là entre la Commune et les propriétaires de terrains sujets à être mis en zone.

Le bureau Urbasol remercie chaleureusement le Conseil communal et les membres de la Commission d’aménagement du territoire pour leur précieuse collaboration et pour leur implication dans cette étude. Il se tient à votre disposition pour toute question ou tout complément d’information.

Gemma Demierre
Urbaniste, cheffe de projet
Urbasol

PAZ Légende