Le CSPI Glâne-Sud, au service de sa région

Un projet né de la volonté des commandants

C’est durant l’année 2006, que sous l’impulsion des cdts des corps de sapeurs pompiers de Auboranges, Ecublens, Rue-Chapelle, Esmonts-Vuarmarens-Montet et d’Ursy, que le projet Glâne-Sud a été lancé.

Durant le premier semestre de l’année 2006, une vision détaillée sur 5 ans a été élaborée par les cdts. Cette vision servira de base pour l’étude auprès des communes. Cette dernière sera remise durant l’été 2006, pour consultation.

La course contre le temps

« L’assemblée de constitution » aura lieu le 17 octobre 2006 à Ursy. Elle permettra de composer la commission de gestion, de prédéfinir les rôles de chacun, d’ébaucher une convention intercommunale et un réglement organique, de discuter et de trouver une réponse aux différentes pierres d’achoppement.

L’entrée en vigueur, décidée au mois de novembre 2006, est prévue pour le 1er juillet 2007 au plus tôt, au 1er janvier 2008 au plus tard. Après réflexion, les commandants sont d’avis que la date du 1er juillet 2007 est envisageable, sachant les difficultés de certains corps dans la Glâne-Sud. Tous sont cependant conscients de l’importance du travail à accomplir.

Dès lors, les séances d’état-major, de commission de gestion intercommunale, de séance internes, ainsi que de la préparation de tous les documents, effectifs, plan d’alarme, et de bien d’autre choses, vont nous occuper jusqu’à ce 30 juin 2007.

Le printemps 2007

C’est durant le printemps 2007 que s’est définitivement joué le projet Glâne-Sud. C’est durant ces quelques mois, que les conventions intercommunales, ainsi que les règlements, ont été soumis aux autorités. Ces dernières les ont adaptés, afin qu’ils puissent être soumis aux différentes assemblées communales de printemps dans l’ensemble de la Glâne-Sud.

Il faut encore souligner l’excellent état d’esprit des communes malgré le rythme de travail effréné durant ce printemps 2007, ainsi que leur conseil communal, qui ont oeuvré toutes ensemble pour informer, convaincre leur population d’accepter ce projet novateur de toute une région.

Les incertitudes

Cela allait-il vraiment fonctionner ? Etions-nous prêt ? Autant de questions qui taraudent l’esprit d’un commandant à la veille de l’introduction d’une telle organisation.

Les essais d’alarme sont concluants, le matériel est prêt, les hommes sont équipés, mais finalement, serons-nous à la hauteur. Car telle est la vraie question. Cette question lancinante, nous nous la posons, ainsi que de nombreux citoyens, dont la sécurité dépend de notre capacité à intervenir.

Ces questions auront une réponse rapide. Dès le 30 juin 2007, ainsi que durant la première semaine de juillet. Durant cette période, nous prouveront que notre organisation fonctionne, intervient avec efficacité sur tout le secteur, quelque soient les interventions, simple ou multiples.

Depuis lors, nous sommes intervenus à de nombreuses reprises, et nous osons affirmer que l’organisation pensées durant l’étude, affinée avec l’aide de chacun, répond aux besoins de sécurité de notre population.